Tableau 3

Au bout de quelques jours de réflexion et de dessins faits et refaits, je décide de désarticuler la croix et le personnage. La première est moins massive que sur le tableau précédent, plutôt ajustée à la taille de la tête de Jésus que je veux diminuer grandement pour signifier la faiblesse et ainsi renforcer la chute. La croix pourrait être vue comme un oreiller si la main de Jésus ne trahissait pas la chute.

Son visage est vu de face tout en étant de profil (yeux tournés vers le sol), alors que son habit est vu de face (en bas à droite du tableau) ce qui donne une impression de désarticulation.

Sa main est positionnée côté paume sur les pavés et j’ajoute des petites tesselles rouges pour signifier les blessures. Elle est plutôt représentée féminine, main de pianiste (longs doigts fins) pour rajouter l’impression de douceur, de fragilité. J’entends souvent de la musique quand je crée un tableau. La position des tesselles m’évoquent des sons, une histoire.

L’idée des feuilles éparpillées pour signifier le désordre, le drame, ne me vient que tardivement, quand je termine la chevelure de Jésus représentée en mèches de couleurs différentes séparées les unes des autres pour accentuer le mouvement de la chute.

J’utiliserai cette représentation dans tous les tableaux qui retraceront une tension, un drame pour faire des correspondances entre les uns et les autres.

Publicités

Une réflexion sur “Tableau 3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s