Station 13 : Jésus est remis à sa mère

Évangile selon Saint Jean 19, 31-38

Puisque c’était la veille de la Pâque, afin que les corps ne restent pas sur la croix durant le sabbat, les juifs demandèrent à Pilate qu’on leur brisât les jambes et qu’on les enlevât. Les soldats vinrent donc et brisèrent les jambes du premier, puis du second qui avaient été crucifiés avec lui. Mais étant venus à Jésus, comme ils virent qu’il était mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes , mais un des soldats lui perça le côté de sa lance, et il en sortit aussitôt du sang et de l’eau. Et voici qu’un homme riche, Joseph d’Arimathie, vint réclamer à Pilate le corps de Jésus. Informé par le centurion, Pilate ordonna que le cadavre fût remis à Joseph. Ils vinrent donc et enlevèrent le corps.

Lecteur1 : Je retourne d’où je viens et je vous emmène dans mon cœur. La foi en Dieu m’enveloppe de ses bras et je me sens protégé par une douceur maternelle parée de confiance. Oui, accueillir ce qui est, laisse toute la place à la volonté du Père très aimant qui met au monde toute chose, par son désir d’Amour. Mourir en Dieu est une joie qui attend d’être mise au monde, en chacun de vous, même si elle passe par le cri de l’homme.

Lecteur2 : Seigneur, comme le chante le psalmiste, l’histoire de l’humanité est un enfantement, avec ses contractions douloureuses manifestées par le cri du souffrant et ses délivrances fêtées dans la liesse et la reconnaissance. La croix relit tout cela, dans ses passages à l’acte : acte des hommes, acte de Jésus, acte de Dieu, dans la liberté profonde du don de soi. Pas à pas, tu nous fais naître enfant de Dieu et tu nous rends à la conscience du Père miséricordieux, par le témoignage de la croix, précédé par les paroles et les signes de ton Amour.

Nous faisons partie de cette humanité appelée à poursuivre cette histoire inouïe d’un Amour qui dépasse toute chose, tout être, et qui pourtant, se fait le dernier des derniers pour toucher l’insignifiant, l’oublié, le rejeté, l’abandonné.

Lecteur3 : Seigneur, tu nous appelles tes amis et nous voulons te suivre, comme Marie sur les chemins de ta vie. Donne-nous ta confiance pour traverser les épreuves de nos vies, ta miséricorde pour apprendre à pardonner en toute circonstance et ta joie d’aimer tout le vivant.

Tous : Notre Père et Je vous salue Marie

Chant :Voici le corps et le sang du Seigneur, la coupe du salut et le pain de la vie. Dieu immortel se donne en nourriture pour que nous ayons la vie éternelle

Couplet : Que nos langues sans cesse proclament, la merveille que Dieu fait pour nous Aujourd’hui il allume une flamme, afin que nous l’aimions jusqu’au bout.

Publicités

Une réflexion sur “Station 13 : Jésus est remis à sa mère

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s